How Insurance Works

Evan de Bretagne en mode reporter avec le team MACIF


Je suis trop content, je viens de décrocher un stage
avec l’équipe technique du trimaran MACIF. J’ai toujours rêvé d’être un aventurier des mers.
Allez Brest, à l’abordage ! Mince, j’ai oublié la caméra. Bienvenue dans le cockpit du trimaran MACIF. On est vraiment presque comme dans un avion,
tu as tous les instruments qui sont ici. Est-ce que tu sais à quoi sert un winch ? Non je ne sais pas. Le winch va servir à agir, soit sur les voiles
du bateau soit les appendices, comme les foils par exemple qui sont à l’extrémité,
les safrans également. Et ce qu’on ne voit pas et qui est dans l’eau,
c’est la dérive. Donc tout va être contrôlé d’ici. Tu viens connecter ton winch à la colonne là et
ensuite tu viens tourner à la force des bras. Il faut être méga baraque ? Il faut être baraque ! C’est pour ça que moi
je ne le fais pas tu vois. Antoine est en train de faire une petite réunion technique
donc moi j’en profite pour appuyer sur tous les boutons. Oh mince. Et il y a des personnes dans l’équipe qui sont
en charge de préparer tous les cordages ? Parce que c’est du boulot quand même. Exactement, voilà. On appelle ça des préparateurs, en l’occurence il y a Antoine et Doudou
qui sont préparateurs. Et il y a Fred qui est le boat captain. Ce sont ces trois personnes qui sont en charge
du bateau au quotidien et qui font en sorte que le bateau soit
le plus prêt possible pour aller naviguer. Est-ce qu’il y a un pilote automatique
comme dans un avion ? Oui exactement. Tu vois il y a les barres à roues de part et d’autre du bateau qui servent à barrer le bateau mais en navigation en réalité le bateau il se barre
quasiment uniquement avec un pilote automatique. Alors là c’est l’heure du flash météo. Tu vois là le bateau, on est à Brest. Il y a le petit trimaran
qui est là, ça veut dire que nous sommes situés ici. Là tu peux nous dire quelle route il va emprunter ? On a quelques informations sur les
premiers jours de course, oui. Et alors ? Et alors, secret ! Super, j’aurai tenté, j’aurai tenté. On peut aller voir quel temps il fait
chez ma grand-mère ? Elle habite où ? A Quiberon. Non, non mais ça n’intéressera personne. Là ce que tu ne vois pas, c’est la devise du bateau
qui est “fast but not too furious.” ça représente l’état d’esprit de l’équipe. Aller vite
mais on préserve l’humain et le bateau. Il était tellement cool ce stage que j’ai décidé
de m’incruster sur le bateau pendant la course. Vous ne le dites à personne mais je compte bien resté
caché dans la coque, jusqu’au grand départ. Chut ! Evan ? Oui ? Tu as oublié ton téléphone. Merci. Et au fait, pas top la cachette ! Je crois que je vais sortir, c’est la fin du stage du coup…


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *